Rugby - Béziers - ASBH : Robert Ménard annonce du changement

 

Rugby - Béziers - ASBH : Robert Ménard annonce du changement

Rugby - Béziers - ASBH : Robert Ménard annonce du changement

Par Ville de Béziers, le 24 Juillet 2020

Ce vendredi 24 juillet, Robert Ménard, maire de Béziers et président de l’agglomération Béziers Méditerranée, a annoncé plusieurs changement important à l’ASBH lors d’une conférence de presse à laquelle ont assisté de nombreux acteurs et supporters du club.

I- L’apaisement Le maire de Béziers a tout d’abord appelé au calme. Les Biterrois ont « en commun, l’amour du club ». Si l’ASBH veut avancer, « nous devons mettre fin aux querelles » a t-il déclaré. Robert Ménard a également tenu à apporter son soutien aux anciens présidents et partenaires face aux propos blessants ou faux prononcés à leur égard. Le maire de Béziers l’a rappelé : « Sans eux, le club jouerait en Fédérale aujourd’hui. Pas plus tard que la semaine passée, ce sont eux qui ont encore mis la main à la poche pour sauver l’ASBH de la relégation ».

II- Nouvelle gouvernance Robert Ménard a annoncé que Michaël Guedj, créateur de la marque Shilton et équipementier du club, et Jean-Michel Vidal, président de l’AS Béziers Pétanque, prendront la présidence du club par intérim.

III- La Maire commande un audit Pour mettre fin aux rumeurs, la Mairie de Béziers a commandé un audit financier dont les conclusions seront rendues publiques. Robert Ménard a été très clair : « il ne s’agit pas, bien évidemment, de remettre en cause l’honnêteté des anciens présidents mais de clarifier la situation financière du club ».

IV- L’avenir du club Un cabinet d’avocat a également été mandaté pour créer une nouvelle structure capitalistique autre que la SASP actuelle. Celle-ci devrait intégrer, en plus des actionnaires, les associations de supporters, les anciens joueurs, les amateurs mais aussi des collectivités locales.

Robert Ménard a enfin rappelé la situation toujours précaire de l’ASBH et demandé la mobilisation de tous : « J’appelle les supporters et les partenaires à rester solidaires du club et je leur demande de prendre leur abonnement ».

Rappelant l’absolue nécessité de remplir le stade et les loges, le maire de Béziers a insité : « Sans ce pré-requis, toute discussion sur l’avenir du club est inutile puisque l’ASBH ne s’en remettrait pas ».

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI