Football - Béziers - Le coach de l'ASB Didier Santini fait le point !

 

Football - Béziers - Le coach de l'ASB Didier Santini fait le point !

Football - Béziers - Le coach de l'ASB Didier Santini fait le point !

Par ASB, le 15 Septembre 2020

Leaders de la poule D de N2 avec quatre victoires et un nul depuis le début de saison, Didier Santini et ses joueurs livrent une entame très convaincante. Le coach de l’ASB fait le point.

LE DÉBUT DE SAISON

Il y a de bonnes choses. Avec le staff et le président, nous avons construit une équipe qui nous ressemble, avec le style de garçons que nous souhaitions. C’est ce qui est le plus important. Les joueurs sont intelligents, nous pouvons changer d’hommes et de système sans que nos principes n’en soit modifiés. Il y a bien évidemment des choses à travailler et à améliorer, mais c’est clair que ce début de saison est cohérent. D’autant que nous avons encore pas mal de blessés comme Christopher Makengo, Enzo Reale ou encore Yannis Gharbi.

LE MÉLANGE ENTRE JEUNES JOUEURS ET GARÇONS D’EXPÉRIENCE

Si je prends l’exemple de nos deux joueurs les plus expérimentés, Jérémie Clément et Mehdi Mostefa, ce sont deux garçons exemplaires, qui sont irréprochables au niveau du travail et du comportement. Même quand c’est très difficile, ce sont les premiers à pousser l’équipe. Et puis, à côté, il y a plusieurs jeunes, dont un de 2003. Il pourrait être leur fils (rires). Quant à eux, ils sont à l’écoute et travaillent beaucoup. Au-delà d’avoir de bons joueurs de football, nous voulions avoir des garçons avec un ADN bien particulier. Je n’étais pas là ces dernières années, mais le président m’a dit qu’il avait retrouvé dans cette équipe le caractère et la force qu’avaient le club. Même s’il a été mauvais, il est essentiel qu’à la fin d’un match, quelqu’un puisse dire à l’un de nos joueurs : « tu n’as pas fait un grand match, mais qu’est-ce-que tu t’es battu. »

LA SÉRIE D’INVINCIBILITÉ

Je répète sans cesse aux garçons que nous devons repartir à zéro. Cette série se finira un jour, ou peut-être pas. Ce qui est important, c’est que nous avons su bien gérer plusieurs scénarios différents. Que l’on soit dominé ou que l’on domine, ou même que l’on soit en infériorité numérique, nous avons trouvé les solutions. Mais ne croyons pas que cela va toujours être le cas. Nous allons vivre des situations difficiles, où nous ne maîtriserons pas les éléments. C’est le football, il faut savoir mettre le maximum de chances de son côté, avec un mental de guerriers et de conquérants.

LA PROCHAINE RÉCEPTION D’ANGOULÊME

Nous allons affronter un adversaire costaud, qui sort de deux bons matches. C’est probablement une équipe bien en place, qui défend bien. Nous avons été surpris du jeu de Bergerac il y a quelques jours, il faut s’attendre à tout. Ce sera quoi qu’il en soit un combat, qu’il faudra bien démarrer pour mettre notre adversaire en difficulté.

Soyez nombreux, samedi (18h) à Sauclières, pour soutenir notre équipe face à Angoulême ! 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI